La prévention des dechets

Agir au quotidien avec des gestes simples, le S.M.I.C.T.O.M vous conseille

Nous produisons trop de  déchets ! 350 kg de déchet / habitant/ an. STOP ! Ca déborde ! Notre société de consommation  nous incite à consommer toujours plus, chaque jour et donc à jeter davantage. La  solution : consommer MIEUX. Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! Une démarche engagée auprès des usagers, des collectivités et établissements publics ou privés.

Le compostage

COMPOSTER « C’est rendre à la Terre ce qui vient de la terre ! »

La Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte prévoit qu’en 2025 tous les biodéchets devront être triés à la source et valorisés : C’est le moment d’agir !

Le compostage permet de valoriser simplement et naturellement vos déchets organiques de cuisine (épluchures, restes de repas) et de jardin (feuilles mortes, tonte de pelouse, …). Le compost obtenu en quelques mois est un amendement de qualité comparable à l’humus, très utile pour nos sols de jardins …  Ainsi je suis capable de réduire de 1/3 le volume de mes ordures ménagères.

« Mes poubelles ne sentent plus mauvais, elles sont moins lourdes et je les vide moins souvent »

COMMENT FAIRE ?

Vous êtes un particulier et vous avez un jardin …

Vous pouvez faire votre compost en déposant vos déchets de cuisine en tas, à même le sol, ou en utilisant un composteur. Le SMICTOM vous propose un composteur individuel en plastique recyclé de 360 l disponible en déchetterie pour 12€.  Vous installerez le composteur dans le jardin, à l’abri du vent. Il doit être posé sur une surface plane, à même le sol du jardin.

Vous n’avez pas de jardin, mais votre quartier ou votre village dispose d’un espace vert public …

Le SMICTOM peut installer un composteur collectif adapté aux plus grandes quantités. Pour cela, il faut un minimum d’une dizaine de foyers volontaires. Cette action inclut également la formation de “référents composteur” pour chaque site, ainsi qu’un suivi personnalisé.

QUE METTRE DANS LE COMPOSTEUR ?

Les déchets de cuisine d’origine végétale (épluchures de légumes et de fruits, marc de café avec le filtre, sachets de thé, restes de pâtes, de riz, de salades ou de légumes, papiers usagés du type essuie-tout, mouchoirs, …)

Les déchets de jardin (bouquets de fleurs, gazon préalablement séché, feuilles mortes, résidus du potager…).

COMMENT UTILISER SON COMPOST ?

En mélange :

Le compost mûr s’utilise en mélange avec la terre du jardin pour la plantation. Les sols sont ainsi enrichis naturellement et leur capacité de rétention d’eau est augmentée.

En paillage :

En épandant le compost, même grossier, au pied des arbres et arbustes, l’apport en nutriment est progressif et favorise la vie du sol. L’évaporation est réduite et l’humidité préservée. Le paillage réduit également la levée des herbes indésirables et protège des gelées.

LES 3 RÉGLES D'OR DU COMPOSTAGE

REGLE N°1 :  DIVERSIFIER LES APPORTS
Veiller à garder l’équilibre 50% de matières humides (épluchures, marc de café, fleurs fanées, …) 50 % de matières sèches (feuilles mortes, broyat de bois, carton ou papier en morceaux)

REGLE N°2 :  SURVEILLER L’HUMIDITE
Pas de vie sans eau ! Le compost doit toujours être humide (mais pas trop) pour une bonne transformation de la matière organique

REGLE N°3 :  AERER, BRASSER
Pour accélérer le processus de transformation et donner de l’oxygène aux micro-organismes, le compost doit être régulièrement aéré par brassage.

Les gobelets réutilisables

Le gobelet réutilisable

Associations, Pensez-y !

Une directive européenne prévoit pour 2021, l’interdiction à la vente des objets plastiques à usage unique dont les gobelets, couverts, assiettes, …

N’attendez pas 2021 et Optez pour le réutilisable !

Le SMICTOM prend en charge le prêt et le lavage de gobelets réutilisables pour l’ensemble des manifestations organisées par les associations du territoire. Un simple appel pour un rdv, vous venez retirer le nombre de gobelets souhaité. Pendant votre manifestation vous consignez chaque gobelet 1 €. Puis vous rapportez les gobelets pour que notre prestataire l’ESAT d’En Roudil procède à leur lavage.

Alors n’hésitez pas, réservez vos gobelets ! Une opération entièrement prise en charge par le SMICTOM dans le cadre de la prévention des déchets festifs

Le pour

Solide, le gobelet peut être réutilisé jusqu’à 150 fois selon les modèles Recyclable : en fin de vie, il est fondu et recyclé en cendriers de plage, en porte-verres, en grattoir à givre pour voiture…

Le contre

Le lavage d’un gobelet nécessite 8cl d’eau. L’impact environnemental devient plus important si les produits nettoyants ne sont pas bio, sachant que le lavage d’un gobelet nécessite 0,12g de lavant et 0,018 g de séchant. L’énergie consommée pour le lavage et le séchage est respectivement de 2w et de 9w par gobelet

Fabrication

Selon CONSOGLOBE, à partir de 7 réutilisations, les impacts du gobelet réutilisables sont inférieurs à ceux des gobelets jetables si on prend en compte tout le cycle de vie du produit, en calculant la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’eau. Selon cette même étude, même si le gobelet réutilisable nécessite 16 fois plus d’eau que le gobelet jetable, il est moins impactant en termes d’écotoxicité aquatique

Le gobelet réutilisable est globalement plus écologique !

Stop pub

Opération stop pub

Un foyer reçoit en moyenne 40 kg de publicité papier par an !

Les usagers qui ne lisent pas les prospectus publicitaires et qui veulent faire un geste en faveur de l’environnement peuvent coller un autocollant STOP PUB sur leur boîte aux lettres.

Le stop pub ne cible que les imprimés publicitaires non adressés et journaux d’annonces (tout en recevant l’information de la collectivité). Un autocollant vous est proposé et mis à disposition gratuitement en déchetterie, en mairie, de façon ponctuelle sur les manifestations du territoire …

Le réemploi

Promotion du réemploi

LES MOTIVATIONS

Pour réduire les quantités d’électroménagers mobilisés consommées sur le territoire en incitant les usagers à faire réparer et à utiliser des produits de seconde main : « des gestes malins pour des déchets en moins » …la vie des objets peut être prolongée. L’ère du jetable est révolue, passons dans l’ère du durable.

POUR QUI ?

Pour les particulier.

OÙ ?

Sur l’ensemble de notre territoire.

QUAND ?

De façon continue dans nos deux déchèteries et dans notre journal (en informant, l’existence de la Recyclerie à la déchèterie de Saint-Sulpice) et de façon ponctuelle le jour d’une grande manifestation annuelle sur le site proposant un échantillon de meubles et équipements à petit prix.

COMMENT ?

En privilégiant la qualité, le réparable, l’occasion…en réalisant un répertoire avec toutes les adresses de services réparateurs et restaurateurs, « les bons conseils. ». En isolant sur les déchetteries les produits encore utilisables et en les revendant une fois par an via une grande journée de sensibilisation à la prévention. La Ressourcerie, Recyclerie du smictom proposera un échantillon de meubles et équipements à petit prix, détournés de la déchetterie ; sans cette Ressourcerie, l’issue certaine pour la majorité de ces biens aurait été l’enfouissement ! En attendant le smictom invite les particuliers à remettre le vieil équipement au moment de l’achat du neuf sur le lieu.

AVEC QUI ?

Nos gardiens des deux déchèteries, les professionnels de la réparation, les CCAS.

VELOS A REPERTORIER

COMPTAGE D'OBJETS MIS DE COTE EN DECHETTERIE

LES VÊTEMENTS

Les différentes bornes à textiles implantées sur notre territoire par S.R.C.E ont données pour l’année 2014 les tonnages suivants :

St Sulpice Ecole2850 Kg
St Sulpice Gare2750 kg
St Sulpice Carrefour25100 kg
St Sulpice Résidence3900 kg
St Sulpice déchetterie3750  kg
Lavaur Super U15400 kg
Lavaur  Intermarché12500 kg
Labastide St Georges4450 kg
Giroussens3100 kg
Couffouleux4000 kg
St Lieux Les Lavaur2700  kg
St Jean de Rives1100 kg
Lavaur école du Pigné1350kg
Ambres950kg
Lavaur école Clauzade2400 kg
Lacougotte Cadoul900 kg
Viviers Les Lavaur1300 kg
Villeneuve Les Lavaur500 kg
Bannières1050 kg
Montcabrier1050 kg
Teulat1750 kg
St Agnan1050 kg
Garrigues1350 kg
Azas1500 kg
Buzet / Tarn3500 kg

Il faut savoir que chaque habitant produit plus de 11kg de vieux habits (linge de maison et chaussure par an et que 90 % de tous ces « déchets » sont en réalité valorisable ! En effet, si vous pouvez continuer à donner les habits en bon état aux associations caritatives vous pouvez par contre déposer dans ces bornes tous vos autres textiles même déchirés et hors d’état. Ces bornes récupèrent également les vieilles paires de chaussures !!

 Que deviennent les vieux textiles ?
  • 40 % des vêtements sont dirigés vers des friperies,
  • 20 % des tissus sont dirigés vers l’industrie et servent de chiffons d’essuyage,
  • 20 %, les tissus en laine, sont destinés à être effilochés pour fabriquer du fil qui entre dans la fabrication des couvertures,
  • 10 % sont destinés à être broyés pour fabriquer des matières isolantes pour l’automobile et le bâtiment,
  • 10 % ne sont pas récupérables et partent en déchetterie. D’autre part, l’industrie du recyclage est créatrice d’emplois.

Sur le fond, il est nécessaire de réduire ses déchets et de respecter et renforcer le tri sélectif, notamment au niveau des textiles, du linge de maison, des chaussures.

Les piles

Le recyclage des piles usagées

Savez vous que 800 millions de piles sont vendues et seulement 32 % d’entre elles sont recyclées !!!

LES MOTIVATIONS

À mettre en place cette action est pour inciter les usagers à remplacer les piles jetables par des accus rechargeables ou éviter l’utilisation des piles (brancher sur le secteur ; lampe de poche à manivelle calculatrice solaire…).L’utilisation de piles rechargeables est déjà une alternative écologique à l’utilisation de piles.

LE BUT

Réduire les quantités de piles consommées et considérées comme des déchets dangereux sur le territoire, réduire l’impact écologique. Insister sur la possibilité, que de renouveler de nombreuses fois le rechargeable et/ou les alternatives réduit très fortement les impacts sur l’environnement (à condition de les éliminer convenablement en fin de vie).

Sur le territoire du smictom vous pouvez aller déposer vos piles sur nos 2 déchetteries. Des présentoirs, comme ci dessous, attendent vos piles dans les 24 mairies du smictom

ECOGESTE - Jetez Moins - Jetez Mieux

Pour vous aider à adopter les “ÉcoGestes citoyens”, vous trouverez ici toutes les informations pour

Menu